Bienvenue to online magazine about Design, Art, Lifestyle & Culture. Pure aestheticism, nothing more.

À la recherche d’un paradis perdu. Noa Noa. L’île d’odeur agréable de Paul Gauguin

Fon_27_Paul_Gauguin_fr

Avez-vous jamais eu envie d’un moment pour échapper à votre monde d’habitude, de changer de décor pour la recherche propre fortune dans d’autres pays, de modifier votre vie cardinalement? Pour échapper à l’île parfumé pour la recherche d’une façon de créer quelque chose de magnifique, sans aucun égard pour les conditions du marché?

A la recherche d’un paradis perdu, monde pur et désintéressé où rien se lie tout de votre liberté, où l’inspiration vient à vous avec chaque souffle de vent, et finalement, ou votre seul vrai amour attente pour vous, ne vous ai pas jamais se précipita là au moins dans vos rêves?

Mais est-il ce merveilleux conte de fées monde de la bonne et de la simplicité n’importe où? À peine. Dans la recherche des parties de notre planète où  les flux de trésorerie ne serait pas gouverner , où les gens comptent dans leurs désirs et élans généreux, et une aide a été fournie comme une manifestation de la sensibilité et de la bonté. Donc, beaucoup de demandeurs aspiraient à toutes les époques, mais toujours ce paradis personne n’a trouvé.



Dans la recherche des parties de notre planète où ne serait pas freiner les flux de trésorerie, où les gens dans leurs désirs ne comptent élans généreux, et une assistance serait fournie comme une manifestation de la sensibilité et de la bonté. Donc, beaucoup des chercheurs aspiraient ouvrir la terre promise à toutes les époques, mais toujours ce paradis personne n’a trouvé.

Lorsque quarante-âgés et non admis en tant qu’artiste, Gauguin quitte Paris et se dirigea pour trouver la terre promise, il croyait qu’il y aurait la vie sans argent et des conditions idéales pour la création artistique réel. Il a navigué avec de grands espoirs sur la côte de la Polynésie française.

Il avait eu une profonde déception quand le brouillard a effacé et  a ouvre devant lui le port de la ville principale de Tahiti, Papeete devant lui, il n’y avait pas huttes pittoresques et souriants des gens simples, mais des maisons de briques seulement laid, constructions en bois, où étaient boutiques et tavernes. La civilisation a envahi et hébergé ici, et ce ne fut pas le meilleur des ses affichages.

Espérant trouver un morceau de son rêve, il est allé à l’intérieur de l’île. Les gens locales ont aidé à construire la cabane de bambou, où il était heureux pendant un certain temps, et peignit ses œuvres avec d’inspiration.



Mais même ici, où les Tahitiens étaient les bienvenus tо lui, Gauguin devait à gagner leur pain. Il avait besoin de l’argent.

Il a laissé ses impressions, sentiments et expériences de cette période dans les lettres et le livre « Noa Noa » – traduit du dialecte local comme  » parfum ».

Bien que l’on croit que Gauguin a trop idéalisée de la vie des résidents locaux et, inversement, a utilisé pour décrire les couleurs sombres de la méchanceté et la stupidité de fonctionnaires français, notamment le gouverneur de l’île. Ceci est une sorte de journal des impressions, des émotions, des histoires qui nous aident à comprendre ce qui est ressenti ou voulait sentir le créateur et il a cherché à trouver leur paradis, l’amour et la liberté.


Similar posts
  • Paul Sontag. Au bord de la lumière e... Paul Sontag (1987-2012) Cravingbird I 2010 huile sur toile, cette image m’a fait m’arrêter à l’exposition d’artistes estoniens dans la nouvelle galerie Tretyakov. Dans les profondeurs sombres de l’image, il y a une similitude de grilles comme une cage, une fille est au premier plan entourée de personnes portant des masques d’oiseaux blancs. Leurs expressions [...]
  • Mihail Chemiakin. Bijoux pour la magi...   Mihail Сhemyakin a développé avec la société de joaillerie SASONKO des décorations et des miniatures (les images des personnages du ballet Casse-Noisette). Ils portent une certaine magie, identique à celle créée par l’artiste pour le théâtre. Maintenant, ces bijoux peuvent faire partie de l’image du porteur, lui apportant un peu d’humeur magique du conte [...]
  • L’exposition d’Ilya et Em... Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il resterait après nous, une trace dans l’art, dans la science ou dans la mémoire de nos proches, si les souvenirs de notre vie seraient transmis de génération en génération et si vos affaires étaient conservées avec soin comme patrimoine familial . Que vous souhaitiez trouver la liberté et le [...]
  • Wim Delvoye. Lisez le message Tout art a une signification profonde, même s’il vous semble insensé et irrationnel. L’art est toujours un message à toute l’humanité ou à une personne en particulier. Cela peut être ironique, souvent voilé et pas toujours lisible, mais cela ne devient pas moins important. Simplement, le message énergétique du créateur et le désir du spectateur [...]
  • Mikhaïl Chemiakine. Les impressions d... En l’honneur du 75e anniversaire de l’artiste Mikhaïl Chemiakine, une rétrospective de son travail a été ouverte au Musée d’art moderne de Moscou (#mmoma). L’esprit ambigu et rebelle du créateur est présenté à toutes les étapes de la créativité des années 60-70 à nos jours. Une vie et une carrière complexes prennent plusieurs salles, mais [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

  • English
  • Русский
  • Français

Commentaires récents

    Рейтинг@Mail.ru