Bienvenue to online magazine about Design, Art, Lifestyle & Culture. Pure aestheticism, nothing more.

À la recherche d’un paradis perdu. Noa Noa. L’île d’odeur agréable de Paul Gauguin

Fon_27_Paul_Gauguin_fr

Avez-vous jamais eu envie d’un moment pour échapper à votre monde d’habitude, de changer de décor pour la recherche propre fortune dans d’autres pays, de modifier votre vie cardinalement? Pour échapper à l’île parfumé pour la recherche d’une façon de créer quelque chose de magnifique, sans aucun égard pour les conditions du marché?

A la recherche d’un paradis perdu, monde pur et désintéressé où rien se lie tout de votre liberté, où l’inspiration vient à vous avec chaque souffle de vent, et finalement, ou votre seul vrai amour attente pour vous, ne vous ai pas jamais se précipita là au moins dans vos rêves?

Mais est-il ce merveilleux conte de fées monde de la bonne et de la simplicité n’importe où? À peine. Dans la recherche des parties de notre planète où  les flux de trésorerie ne serait pas gouverner , où les gens comptent dans leurs désirs et élans généreux, et une aide a été fournie comme une manifestation de la sensibilité et de la bonté. Donc, beaucoup de demandeurs aspiraient à toutes les époques, mais toujours ce paradis personne n’a trouvé.



Dans la recherche des parties de notre planète où ne serait pas freiner les flux de trésorerie, où les gens dans leurs désirs ne comptent élans généreux, et une assistance serait fournie comme une manifestation de la sensibilité et de la bonté. Donc, beaucoup des chercheurs aspiraient ouvrir la terre promise à toutes les époques, mais toujours ce paradis personne n’a trouvé.

Lorsque quarante-âgés et non admis en tant qu’artiste, Gauguin quitte Paris et se dirigea pour trouver la terre promise, il croyait qu’il y aurait la vie sans argent et des conditions idéales pour la création artistique réel. Il a navigué avec de grands espoirs sur la côte de la Polynésie française.

Il avait eu une profonde déception quand le brouillard a effacé et  a ouvre devant lui le port de la ville principale de Tahiti, Papeete devant lui, il n’y avait pas huttes pittoresques et souriants des gens simples, mais des maisons de briques seulement laid, constructions en bois, où étaient boutiques et tavernes. La civilisation a envahi et hébergé ici, et ce ne fut pas le meilleur des ses affichages.

Espérant trouver un morceau de son rêve, il est allé à l’intérieur de l’île. Les gens locales ont aidé à construire la cabane de bambou, où il était heureux pendant un certain temps, et peignit ses œuvres avec d’inspiration.



Mais même ici, où les Tahitiens étaient les bienvenus tо lui, Gauguin devait à gagner leur pain. Il avait besoin de l’argent.

Il a laissé ses impressions, sentiments et expériences de cette période dans les lettres et le livre « Noa Noa » – traduit du dialecte local comme  » parfum ».

Bien que l’on croit que Gauguin a trop idéalisée de la vie des résidents locaux et, inversement, a utilisé pour décrire les couleurs sombres de la méchanceté et la stupidité de fonctionnaires français, notamment le gouverneur de l’île. Ceci est une sorte de journal des impressions, des émotions, des histoires qui nous aident à comprendre ce qui est ressenti ou voulait sentir le créateur et il a cherché à trouver leur paradis, l’amour et la liberté.


Similar posts
  • Cinq choses de cette semaine #9 Le temps ne ralentit pas sa course même si vous le priiez. Nous allons bientôt traverser la ligne médiane de la saison automnale. Cette sélection traditionnelle montre comment nous voulons un aperçu clair et une couleur vive. Par conséquent, aucun demi-ton, seulement noir, blanc et jaune vif! 1. Canapé « face à face » (1968), designer Pierre [...]
  • Les promesses des étoiles. Horoscope ... C’est un temps magnifique, alors que non seulement l’automne doré commence à se rétrécir, mais certaines personnes ayant un début esthétique brillant sont nées, c’est-à-dire dans cette période. Octobre devrait compléter les théâtres et les musées par les connaisseurs de la beauté. Après tout, le patron de Libra (octobre) est Vénus, qui est impatient de [...]
  • Cinq choses de cette semaine #8   L’automne n’est pas un moment de tristesse et de mélancolie, l’automne est le moment où il faut mobiliser un organisme détendu pour commencer de nouveaux projets. Le ciel bleu transparent et le jaune pâle Le soleil de septembre est toujours la belle combinaison, alors laissez-le être une tendance pour notre catégorie cette semaine. 1. [...]
  • Patrick Nagel. Le pouvoir captivant d... Parfois, il est extrêmement difficile d’évaluer le travail de l’artiste moderne, Patrik Nagel (1945-1984) était un pionnier, un créateur qui a inspire un grand nombre des illustrateurs, le concept d’artistes et de designers. Sa manière est imitée et aujourd’hui par les artistes de la bande dessinée, de l’industrie du jeu, de l’animation et de l’illustration [...]
  • Cinq choses de cette semaine #6 Cet été est venu sur son «équateur». C’est un peu triste, si l’on considère que cela ne nous a pas plu par un beau temps. Mais les plus chers à nous aperçus de turquoise derrière les taches principales de nuages lourds. Mais encore, August nous promet les nuits étoilées et les continuations de la saison [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

  • English
  • Русский
  • Français

Commentaires récents

    Рейтинг@Mail.ru