Bienvenue to online magazine about Design, Art, Lifestyle & Culture. Pure aestheticism, nothing more.

En effaçant tout ce qui est laid. Raoul Dufy

Post_74_Raoul_Dufy_fr

Créer des motifs sur les tissus, des chefs-d’œuvre sans fin, un ornement répétitif, l’envelopper en rouleaux et mettre sur beaucoup d’art personnel est une tâche vraiment fascinante.

images_74_9




Et le début du 20ème siècle est unique en ce sens que non seulement les maîtres oubliés qui restaient dans l’ombre (comme c’était autrefois) travaillaient sur la création de tissus, mais des artistes bien connus se tentent dans cette direction.

images_74_8

Raoul Dufy nous a laissé des compositions intéressantes et raffinées avec des combinaisons douces de couleurs, dans lesquelles les créateurs de mode de cette époque ont revêtu leurs clients.

images_74_2

Raoul Dufy (3 juin 1877 – 23 mars 1953) était un peintre français, commencé par l’impressionnisme au fauvisme et au cubisme.

images_74_4

Raoul Dufy est né au Havre, en France. Il a quitté l’école à l’âge de quatorze ans pour travailler dans une entreprise importatrice de café. Seulement à 18 ans, il ne commence à fréquenter que des cours de nuit à l’École des Beaux-Arts avant d’étudier sous Léon Bonnat à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

images_74_3

L’artiste a rencontré le Fauvisme au Salon des Indépendants en 1905, après quoi ce style était essentiel dans son œuvre.

images_74_6

« Le bleu est la seule couleur qui maintient son propre caractère dans tous ses tons, il restera toujours bleu », réfléchit l’artiste. « Alors que le jaune est noirci dans ses nuances, et s’efface quand il s’allume; Le rouge s’obscurcit en brun et il se dilue avec le blanc n’est plus rouge, mais un autre couleur rose. »

images_74_5

Il crée son propre style coloré et décoratif qui est devenu à la mode pour les dessins de la céramique et des textiles.
Ses peintures sur tissu ont des compositions idéales, des combinaisons de couleurs de bon goût, des lignes lisses. Le goût esthétique de Dufy et le talent naturel de décorateur ont été immédiatement reconnus par le «roi de la mode», Paul Poiret. L’artiste a travaillé longtemps avec lui, faisant les échantillons uniques du textile.

images_74_10

 

Très artistique, Poiret savait comment traduire ses nouvelles impressions en décorations d’intérieur frappantes et de nouvelles formes d’habillement. Il a immédiatement reconnu Dufy comme décorateur né et a commencé à lui donner toutes sortes de commissions. En mai 1911, par exemple, Poiret a organisé dans son somptueux manoir du XVIIIe siècle un grandiose parti, «The Thousand and Second Night», qui a attiré tout le Paris beau monde. Dufy a été chargée de la décoration générale de l’événement et de l’élaboration d’un programme sophistiqué. Mais son principal devoir était de produire de nouveaux tissus pour Poiret.

images_74_11

L’artiste a fait tout son possible pour obtenir une forte maîtrise des techniques qui lui étaient nouvelles: il a visité des laboratoires chimiques et, à de nombreuses reprises, a regardé le processus d’impression de tissu. Il a expérimenté pour réaliser de nouveaux effets décoratifs. En produisant des tissus, Dufy a tourné vers les expériences du 18ème siècle, l’apogée de la production de tissus décoratifs. Les livres imprimés textuels publiés par Poiret ont recommandé jusqu’à 20 couleurs, mais Dufy comptait généralement seulement deux ou, plus rarement, trois, obtenant ainsi une beauté particulière et une clarté de couleur et le laconisme coloriste qu’il avait perfectionné dans ses peintures cézannières .
Au cours de sa vie, Raoul Dufy a illustré plus de 50 œuvres littéraires, ont fabriqué plus de 200 pièces en céramique, ont travaillé sur le design théâtral, le design d’intérieur, les tapisseries, les nombreuses peintures murales et fabriqué environ 5 000 motifs textiles.



images_74_1

« Mes yeux ont été faits pour effacer tout ce qui est laid ». -dit Raoul Dufy, démontrant cette affirmation par son esthétique.

images_74_12

L’arbitrage de Dufy fait partie des collections du Musée d’Orsay à Paris, du Musée de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg, du Musée d’Art Moderne de New York et de l’Art Institute de Chicago.

images_74_7

 




Similar posts
  • Quand le design inspire # 14. Nike et...   Tennis – Le sport est beau, intelligent, où beaucoup de choses sont conservatrices, avec ses propres traditions. Ce n’est un secret pour personne qu’au Royaume-Uni, lors du tournoi principal de Wimbledon, un code vestimentaire strict pour les joueurs (uniforme blanc uniquement). Le reste du monde du tennis n’est pas si dur, mais il respecte [...]
  • Samuel Salcedo. Hyperréalisme ou vie ...   Peut-être à première vue, les sculptures hyper-réalistes de Samuel Salcedo semblent peu attrayantes et même répugnantes à certains endroits.   Mais après avoir regardé de près, vous pouvez comprendre et accepter son message – c’est nous, les gens qui ne sont pas couverts de masques de bonté, c’est quand nous ne cherchons pas à [...]
  • Cinq choses de cette semaine #18 Avril. La nature commence à orner notre réalité par des douces couleurs. Le soleil n’est toujours pas aussi brillant pour éblouir, mais tente de chauffer tout le monde par sa chaleur. L’herbe est enfin libérée de la couverture neigee, monte et ravit tous les yeux par ses nuances vertes positives, symboles de jeunesse et de [...]
  • Cinq choses de cette semaine #17   Février. Le temps où l’hiver jouera longtemps avec nous à «partir ou rester» et où le dégel sera remplacé par des rafales de vent, mais les pensées vont inexorablement a la direction du printemps. Les plans, espoirs, voyages, rencontres, impressions. C’est en avance, mais vous pouvez maintenant rêver d’avions, de design italien et de [...]
  • Paul Sontag. Au bord de la lumière e... Paul Sontag (1987-2012) Cravingbird I 2010 huile sur toile, cette image m’a fait m’arrêter à l’exposition d’artistes estoniens dans la nouvelle galerie Tretyakov. Dans les profondeurs sombres de l’image, il y a une similitude de grilles comme une cage, une fille est au premier plan entourée de personnes portant des masques d’oiseaux blancs. Leurs expressions [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

  • English
  • Русский
  • Français

Commentaires récents

    Рейтинг@Mail.ru